Serge Tanguy vous accueille dans son cabinet à Brest

Serge TANGUY, votre thérapeute à Brest

Qui suis-je ?

Je m’appelle Serge Tanguy. J’habite et travaille à Brest (29).

 

J'ai été victime d’un accident de vélo à l’âge de 12 ans. Le destin a voulu que mon crâne cogne la gaine métallique des câbles d'alimentation d'un poteau en béton. Trente-trois points de suture sur le crâne furent nécessaires pour me remettre sur la selle d’une existence qui prendra un tournant inattendu. À partir de ce moment, chaque nuit, je me voyais tomber dans un puits sans fond et j'appréhendais l’heure du coucher. Beaucoup trop jeune pour comprendre la réalité qui se cachait derrière ma peur de m’endormir, je craignais surtout de ne pas me réveiller le lendemain et donc de quitter ce monde. Au bout d'un certain temps, je me suis rendu compte que je me réveillais tout-à-fait normalement chaque matin si bien que je prenais plaisir à me coucher le soir. Dès lors, je j’avais une impression paradoxale de temps qui se contracte et se relâche à la fois, à tel point que les événements s’accéléraient à une vitesse surréaliste comme si ma vie était devenue un long saut en parachute.

 

À 14 ans, alors que je pratiquais la plongée sous-marine avec pour seul équipement un masque et un tuba, un deuxième drame survint, lorsque j'échappais à une noyade peu ordinaire. En effet, lorsque j'ai cru remonter à la surface de l’eau, je me trouvais en réalité encore à quelques centimètres en dessous. Par réflexe, j'ai aspiré de l'eau trois fois de suite. Alors que l’eau remplissait mes poumons, je me suis débattu en agitant les bras dans l’espoir que l’on puisse me voir. A ce moment, j'ai coulé à trois ou quatre mètres sous la surface. Je me rappelle encore parfaitement le banc de sable sur lequel mon corps s'est posé, ainsi que la digue face à moi. Pendant un temps, que je ne peux quantifier, j'étais pleinement lucide quant à ma situation. J'étais certain que j'allais mourir et malgré cette évidence, j'étais en paix. J'avais accepté cet état de fait. En même temps, je flottais à trois ou quatre mètres au-dessus de l'eau, parfaitement conscient de la situation, avec mon champ de vision qui s’étendait à 360°. J'ai donc pu voir mon binôme de plongée sortir de l'eau et être informé de ma noyade par les gens qui se trouvaient sur la plage. A ce moment, j'ai vu mon binôme plonger pour venir me chercher. J’ai vu cette scène du dessus, tout en sachant que je me trouvais encore sous l’eau. Mon binôme de plongée m'a ramené sur la plage, a pratiqué le massage cardiaque et le bouche à bouche. J'ai, en effet, vu tout cela, en planant au dessus de mon propre corps. Alors que je croyais que mon heure avait sonné et que j'étais prêt à quitter ce monde en paix, j'ai finalement pu réintégrer progressivement mon enveloppe charnelle. Bien plus tard, j'ai compris que j'étais sorti de mon corps physique et que c’était mon corps astral qui planait consciemment au-dessus de moi.

 

Dans les mois suivants, je me suis rendu compte que je ressentais la douleur physique des personnes de mon entourage, rien qu’en les touchant. J’ai réalisé que je détenais un pouvoir de guérison par les mains. Ce furent les signes avant-coureurs de mes pratiques actuelles du magnétisme. J'ai essayé d'en parler autour de moi, mais étant élevé dans une famille où le père avait une forte personnalité et une vision pragmatique de la vie, face à son attitude réfractaire par rapport à ses phénomènes, j'ai mis mes aptitudes en sourdine. J'ai, malgré tout, continué à pratiquer ces expériences en secret. Depuis, d'autres manifestations de ce qui allait devenir plus tard ma médiumnité, se sont révélées. J'ai passé des années à perfectionner mes capacités. Parallèlement, j'ai travaillé dans des domaines divers et variés, j'ai ainsi été : déménageur, ouvrier ostréicole, conseiller en assurance-vie, vendeur en édition reliée, j’ai aussi travaillé dans la grande distribution, où l'on m'a enseigné les techniques de management d'équipes. Tout en étant à l'écoute des besoin de mes clients, j'ai pu y observer et décrypter une très large palette de comportements.

 

J’approuvais à cette époque le besoin de laisser une trace physique de mon passage. J'ai quitté donc la grande distribution qui m'a beaucoup apporté mais qui ne me convenait plus, néanmoins cette période m’a permis de construire mentalement une première cartographie humaine significative, en mêlant ressenti et théorie, sans que cette intention soit consciente de prime abord. J’ai décidé de devenir maçon, pure folie disaient certains. J'ai obtenu mon diplôme et j’ai commencé une nouvelle vie. J'ai appris, pendant des années, à faire ce que l’on me disait. Le métier de maçon m’a apporté beaucoup mais je sentais que cela ne correspondait pas totalement à mes attentes. Plus tard, je me suis relancé dans une nouvelle aventure, je suis devenu auto-entrepreneur en aménagement paysager. Le contact avec la nature a amplifié ma sensibilité aux éléments de la nature et cela à participer au développement de mes qualités extra-sensorielles.

 

J'ai dû expérimenter une vingtaine de métiers différents, je ne me suis jamais senti à ma place. Mes capacités extra-sensorielles alliées au fait que j’étais une personne intellectuellement précoce, je les ai longtemps perçues comme un obstacle à mes réussites professionnelles, sociales et personnelles. Je ne trouvais pas ma voie car ce n’était pas mon chemin. Je me suis beaucoup documenté sur des sujets allant de l’anatomie aux philosophes de l’antiquité jusqu’à nos contemporains. Les savants et les inventeurs connus mais aussi critiqués par l’histoire furent une grande source inspiration pour moi. J’avais trouvé la direction que je souhaitais emprunter, je voulais assembler ces pépites de savoir, les passer par mon tamis de sensibilité et faire ressortir mon grain de sable.

 

À 44 ans, après le décès de mon père, qui a toujours refusé de s’ouvrir à la dimension spirituelle de ma vie, j'ai pu sortir de l'ombre de ce Goliath. Dès lors, je me suis senti libre de devenir moi-même et j’ai décidé de consacrer mes connaissances et mes compétences pour le bien d’autrui. C’est de cette manière que j’espère contribuer à l'épanouissement de l’humain dans un monde si complexe. Commencer la carrière de magnétiseur m'a permis d’apporter aux personnes que j’accompagne du bien-être. Toutefois parce que je ne soulageais que l’aspect physique de l’être humain, je me trouvais limité. je me retrouvais une nouvelle fois bloqué, insatisfait, je sentais qu’il me manquait quelque chose.

 

J'ai étamé une longue introspection qui m'a permis de me rendre compte qu’en réalité j'avais tout ce qu'il me fallait pour réussir. Toutes ces années d'errance intellectuelle et spirituelle, ainsi que tous les métiers que j'avais pratiqué, avaient un point commun : l’humain. Il m'est alors apparu comme une évidence que toutes les expériences que j’ai pu vivre, y compris les expériences négatives, m’ont permis de devenir celui que je souhaitais être. Je me suis rendu compte que mes propres maux physiques étaient liés à des maux mentaux ou psychologiques. Tout ce qui constituait mes échecs et mes remises en question, me servent aujourd’hui de base de données, afin de pouvoir aider les personnes qui viennent me voir. Fort des retours positifs de ces personnes qui se sentaient mieux après nos séances, et du fait que les résultats duraient dans le temps. j’ai compris que j’étais sur la bonne voie. Ce fût une révélation pour moi, j’avais trouver ma raison d’exister.

 

J’ai alors pris mon courage à deux mains et j’ai commencé à recevoir des consultants. Au cours de nos entretiens, certains mots sont venus résonner en moi comme une évidence, il y avait un lien de cause à effet entre certains événements et leurs conséquences dans la vie de chacun de nous.

 

J’avais, malgré tout, l’impression de vivre dans un monde avec des « populations » séparées par des frontières invisibles mais qui semblaient infranchissables pour les unes comme pour les autres. Chacune des parties semble persuadée de détenir la vérité et ne veut pas essayer de comprendre la vérité des autres.

 

Convaincu d’être à la fois cartésien et ésotérique, je n’appartenais entièrement à aucune de ces deux « populations ». Écartelé entre deux positions apparemment incompatibles et interpellé par toutes ces questions, je me suis lancé dans la recherche d’explications. J’ai consulté des publications scientifiques pour nourrir mon esprit cartésien mais j’ai aussi lu des ouvrages plus ésotériques. L’appropriation de ces lectures m’a permis d’aborder ces aspects sous différents angles de vue.

 

J’ai alors élaboré une méthode que je développe et que j’étoffe tous les jours. Les débuts furent plutôt faciles car j’ai rencontré des personnes de mon entourage qui étaient plutôt sensibles à mes approches. Chacune des discussions me confortait dans mes convictions. Cette période, riche d’enseignements, a confirmé une fois de plus que j’étais dans la bonne direction. Par la suite j’ai eu l’occasion de recevoir de nouveaux consultants plus difficiles à accompagner, car ils me posaient des questions auxquelles je n’avais pas de réponses adéquates, et cela car je n’avais pas expérimenté ce qu’ils avaient eux-mêmes vécu. Autrement dit, je n’avais pas éprouvé ce qu’ils ont vécu et donc mon interprétation et mon ressenti étaient différents des leurs. Ce fut une remise en question qui m’a permis de trouver une des clefs de l’accompagnement que je voulais prodiguer. Grâce à ces personnes avec lesquelles j’étais en empathie, j’ai appris à me dépasser et à repousser mes limites. Toutefois le processus d’identification à l’autre est limité par le fait d’avoir toujours présent à l’esprit mon rôle d’outil aux services de leurs besoins.

 

J'ai donc décidé d’aider les personnes qui venaient me voir, en partant du principe que les maux physiques sont en relation avec les maux mentaux ou psychologiques. Je me fixe comme principe fondamental le respect des désidératas de chacun. J'ai commencé à étudier la psychologie, afin de mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes qui viennent me consulter. Cela me conforte dans la conviction que l’écoute attentive constitue une des clefs qui permet d’accéder aux portes de l’esprit humain. J’ai désormais conçu une méthode thérapeutique globale, qui réunit entre autre du magnétisme et de la psychologie. Cette méthode constitue le socle ma pratique holistique1.

 

En accompagnant les personnes qui viennent me consulter, une évidence s’est présentée à moi : Ces personnes auraient eu besoin de trouver cet enseignement avant d'aller mal. J’ai décidé de partager le fruit de mes expériences avec un plus grand nombre de personnes.

 

Cette méthode je la partage en consultation tous les jours. Cependant j’ai aussi conscience des limites de ce partage. J’ai donc décidé de faire de cette méthode un livre. Je vais ainsi vous exposer ma méthode, afin de participer au développement ce que je nomme, avec respect, une nouvelle conscience. J’aurai aimé trouvé des réponses à mes questions plus tôt et sans être obligé de faire ce parcours de vie. Cependant il y a un paradoxe car sans ce parcours je n’aurai pas pu écrire ce livre. Je serai satisfait de pouvoir apporter des réponses et des solutions à vos questions.

 

Je tiens à remercier tous celles et ceux qui m'ont poussé à écrire cet ouvrage. Je tiens à remercier tous ceux et celles qui sont venues me contredire, exposer leurs réticences et parfois leur rejet dans certains cas.

 

A l’aube de mes 50 ans, j’ai le plaisir de bientôt vous offrir un livre qui est ma méthode, afin de vous apprendre à pouvoir faire des choix conscients. Cette méthode est issue de recueils de plusieurs livres et d'articles mais surtout de réflexions et d’analyses personnelles.

 

1Définition de "Holos"en Grec :Tout, entier, complètement, tout à fait. Holistique est généralement traduit par : prendre en globalité ou en prenant en compte tout.

 

 

Pratiques

Serge TANGUY à Brest

Serge Tanguy

280 Rue Ernest Hemingway
3ème étage
29200 Brest
Immeuble Kermeur

Dernier témoignage

"Un esprit sain "

Par Nathalie

Vos séances et votre rencontre m'ont fait me réveiller. J'établis vos conseils et méthodes, au mieux, à chaque moment difficile. Vous m'avez libéré des deuils, des douleurs psychologiques et physiques enfouies. Votre écoute et compréhension m'ont permis d'être soulager, afin de pouvoir avancer sans craintes. Votre pratique et vos connaissances m'ont apportés une ouverture différente à la continuité de la vie. Vous m'avez aidé à savoir qui j'étais, mais aussi à retrouver la fille perdue. Votre ouverture d'esprit et vos dons sont exceptionnelles. Je vous en serais jamais assez reconnaissante, de l'investissement et de vos soins que vous m'avez donné. Dont ma mère vous remercie encore.

Réalisation & référencement Site clés en main

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.